Pauline in Draper, Utah.
Pauline in Draper, Utah.

Bonjour, je m’appelle Pauline et j’ai 19 ans.

Vous vous en doutez sûrement, mais il y a deux ans maintenant, j’ai pris la décision la plus difficile de ma vie. J’ai donc dit au revoir à mes amis, ma famille, mon pays… temporairement. Dix mois, ça peut paraître une éternité, mais à l’échelle d’une vie, je me disais que ça devait en valoir la peine, maintenant je peux en attester.

C’est simple, devenir une étudiante d’échange m’a transformée d’une manière inattendue. Non seulement mon niveau d’Anglais s’est considérablement amélioré, mais mon rapport aux autresaussi. Partir m’a permis de m’ouvrir au monde, et de me découvrir un peu plus.
J’avais donc 17 ans quand je me suis envolée pour les États-Unis. J’ai alors quitté ma ville française, Toulouse, pour rejoindre Draper, Utah. Oui, j’avais espoir de vivre un rêve, de me retrouver comme dans une de ces séries que je passais mon temps à regarder.

Seulement, c’était encore mieux, car ce n’était pas une fiction, c’était bien réel. Et en dix mois, j’ai trouvé des amis formidables, une seconde famille mais aussi un nouveau « chez-moi » qui à présent me manque à chaque instant de la journée. Cependant, je mentirais si je disais que chaque minute était un rêve. Certes, il y a toujours des moments de doutes, de tristesse ou de solitude qui semblent parfois trop durs à gérer. Mais une chose est sure et je peux vous l’affirmer : à la fin de votre expérience, en regardant en arrière, vous n’aurez aucun regret et serez fier de ce que vous avez accompli.

Le premier obstacle à surmonter est apparu des mois avant le départ, à l’annonce de la
destination. On essaie toujours de ne pas avoir de préférences ou d’à priori mais cela s’avère plutôt compliqué. Quand j’ai appris que je partais en Utah, j’étais plutôt mitigée.

Sauf que mes peurs se sont vites effacées dès lors que j’ai pris connaissance de mon lycée, ainsi que des paysages qui l’entouraient. C’était tout le temps comme ça pour moi, un point pouvant paraître « négatif » s’enchaînait de dizaines de points (bien plus) « positifs ». Mes dix mois ont réellement été éprouvants, mais aussi la meilleure chose qui me soit arrivée.

Je pense que pour comprendre, il faut réellement le vivre. Alors foncez ! Découvrir un
nouvel endroit, une nouvelle culture peut s’avérer être une aventure tellement enrichissante que tous n’ont pas la chance d’expérimenter, il faut savoir profiter ! J’espère réellement pouvoir en guider quelques uns, ou bien rendre justice à l’expérience qui, une fois vécue, nous unit à travers le monde entier.

Je vous dis donc à très bientôt,
Pauline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here